Minecraft Update 1.20.5 Armored Paws

Mise-à-jour Minecraft 1.20.5 : sortie officielle d’Armored Paws (tatous, armures pour chiens, chunks)

Minecraft Update 1.20.5 Armored Paws

Comme prévu, c’est enfin la sortie de la mise-à-jour Minecraft 1.20.5, aussi appelée pour les intimes « Armored Paws », et qui est donc disponible officiellement sur les versions Java et Bedrock du jeu.

Au programme, on retrouve ainsi le Tatou, avec 8 nouvelles espèces de chiens (loups), ainsi qu’accompagnés de leurs armures. Du côté technique, une nouveauté majeure débarque : le nombre de chunks chargés du spawn est désormais configurable et est réduit de 98% par défaut, ce qui devrait se traduire par une performance grandement améliorée et notable, pour certains d’entre-vous.

Le Tatou

Le Tatou (Armadillo, pour les intimes) est donc le nouveau mob passif ajouté à Minecraft, via le dernier Mob Vote 2023. Ce dernier laisse tomber des écailles qui servent ensuite à fabriquer une armure pour votre chien. On pourra les retrouver dans les biomes des Savanes et les Canyons. Enfin, la reproduction est possible entre deux tatous, via des yeux d’araignées (et les dynamiques de jeu des mobs passifs restent les mêmes pour ce qui est du reste) — et il fera d’ailleurs fuirent les différents types d’araignées. Finalement, il peut également s’enrouler sur sa coquille, pour dormir ou se protéger de la nuit et des attaques, ou bien même lorsqu’il a peur, et cela réduira notablement les dommages qu’il perçoit. Sachez également que vous pouvez tailler (avec des cisailles) un tatou pour obtenir un bout d’écaille.

Les Loups / Chiens (et leur armure)

Les chiens peuvent désormais être équipés d’une armure (qui pourra être accessoirement personnalisé avec un colorant) (et uniquement par son maître). Celle-ci protégera le chien de la plupart des dommages, et montrera des cassures au fur et à mesure de l’absorption de dégâts. Notez que les cisailles permettent d’enlever l’armure à un loup, mais l’usage d’écailles sur cette dernière permettra de la réparer.

En plus du loup pâle (le classique), on retrouvera 8 nouvelles espèces : les chiens des forêts, cendré, noir, brin, roux, tacheté, rayé, et enneigés.

Autres changements

Quatre nouveaux exploits viennent s’ajouter au jeu :

  • « N’est-ce pas mignon ? » – Obtenez des écailles de tatou sur un tatou à l’aide d’un pinceau
  • « Cisaillement brillant » – Supprimez l’armure de loup d’un loup à l’aide de cisailles
  • « Comme neuf » – Réparez une armure de loup endommagée à l’aide d’Écailles de tatou
  • « Le pack complet » – Apprivoisez un de chaque variante de loup

De plus, l’interface utilisateur a été mise à jour avec un look plus actuel, dans l’air du temps, et plus récent ; même si les modifications sont légères. Ces différentes interfaces (UI (User Interface) pour les intimes) sont désormais également configurables et changeables plus facilement pour les graphistes et développeurs. De plus, tous les éléments graphiques des menus ont été réajustés et améliorés.

La taille du spawn chargé, c’est-à-dire le nombre de chunk systématiquement chargés d’une map est maintenant passé à 2 chunks (par défaut), et est configurable. Toutes les infos sont ici.

Enfin, de nombreux bugs ont été résolus, comme les comportements de certains animaux domestiques, ce qui simplifiera la vie de beaucoup de joueurs, et d’autres nouveautés et résolutions de problèmes encore.

Côté technique

La gestion des paquets de cache et de cookies a été facilité, tout comme leur transfert (pour les serveurs ; et notamment en outre avec l’ajout d’un algorithme qui permet la compression de fichiers de région plus rapide), ce qui devrait augmenter drastiquement les performances. Le protocole réseau a lui aussi eu le droit à son lot de modifications. Le débogage TPS a été quant à lui, lui aussi revu pour faciliter et améliorer son utilisation.

D’un autre côté, la « balise » (ou tag) NBT actuelle par des « composants » structurés. Ceci devrait permettre la création de contenus dynamiques, directement en jeu ou dans les ressources/data packs plus simple (notamment avec l’aide d’attributs, situés directement dans les fichiers .json).

Autre précision : le jeu nécessite désormais Java 21, ainsi qu’un système d’exploitation 64 bits.
En outre, comme d’habitude, le détail de ces informations techniques et la liste de chaque changements est disponible ici.

Nouveautés expérimentales

Du côté des nouveautés expérimentales, en marge de la prépapration de Minecraft 1.21, le studio ajoute :

  • la massue
  • le Breeze Rod (ainsi qu’une mises-à-jour) de Breeze
  • le Bloc Vault
  • l’effet « Bad Omen » repensé pour considérer les épreuves (Trials) avec les « Ominous Events »
  • le Trial Spawner
  • le coffre-fort d’épreuve inquiétante
  • la clé d’épreuve inquiétante
  • ajout du mob « Embourbée »

Chaque nouveautés a son article détaillé sur le site, et je vous invite donc à aller jeter un coup d’œil à ces nouveautés.

Récapitulatif des différentes Snapshots et autres versions intermédiaires

Pour retrouver toutes les différentes snapshots et les articles détaillés sur chaque version intermédiaire, c’est par ici que ça se passe.


S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x